David Brocourt

Je m’appelle David Brocourt. Autodidacte, je peins et je dessine depuis plus de quinze ans. Après une longue période à n’utiliser que l’acrylique, me revoici revenu à explorer les multiples possibilités de l’encre de Chine. Cette dernière me permet d’explorer la dualité de l’ombre et de la lumière et de jouer avec. La différence est un sujet qui m’intéresse ; en quoi elle dérange, nous pousse dans nos retranchement ou nous offre la possibilité de vouloir exister autrement en devenant autre chose.

l-ame-dechiree

L’âme déchirée

cephalee

Céphalée

the-fly

The Fly

agnatha

Agnatha

coup-de-sang

Coup de sang

abaddon

Abaddon

le-garde-du-corps

Le garde du corps

shock-documentary

Shock Documentary

Je dessine des monstres et parfois des cadavres. Dans la plupart de mes créations, le sujet est au centre, dans des espaces vides, noirs ou éthérés. Ce vide qui n’en est pas vraiment un est extrêmement important car il met en valeur le sujet en l’isolant et permet de renforcer la dimension dramatique ou poétique. D’une façon générale, l’Art me permet de rester un grand enfant et d’exorciser les aspects tragiques de la vie et sa finalité.
Mes influences vont vers des artistes tels que Vladimir Veličković, Francis Bacon ou Egon Schiele, pour ne citer qu’eux. Mais elles vont aussi vers toutes les autres références dont mon imagination se nourrit. Amateur de photographie et de cinéma, les œuvres filmiques de David Cronenberg, David Lynch ou encore les photographies de Joel-Peter Witkin, David Nebreda et Diana Michener sont très importantes pour moi. Je n’expose pas. Mon site internet www.davidbrocourt.com est ma vitrine et regroupe d’autres thèmes qui me sont chers et que j’associe à ma démarche créative. Je fais allusion aux tueurs en série et aux cabinets de curiosités.

www.davidbrocourt.com est un site internet autour duquel s’articulent divers pôles tous reliés les uns aux autres par une certaine cohérence de ton ou de style entre les thèmes. Il comprend plusieurs rubriques, présente mes propres créations ainsi que des œuvres ou divers objets provenant de tueurs en série incarcérés. Il peut s'agir de dessins, de peintures, mais aussi de lettres, etc… Le site propose divers articles tels que des biographies, des récits de mes correspondances avec des serial killers ou des interviews donnés. Il propose de découvrir ou de redécouvrir des artistes, pour la plupart assez déviants et sombres. Il y a aussi une rubrique consacrée à mon propre cabinet de curiosité qui regroupe divers objets de ma collection personnelle. Le site www.davidbrocourt.com offre également de nombreux documents en libre téléchargement.

Je suis aussi auteur d’un livre publié chez l’éditeur Camion Noir en février 2018. Il s’intitule « Les mots du mal – Mes correspondances avec des tueurs ». L’ouvrage retrace mes huit ans d’échanges écrits avec des tueurs en série et autres types de criminels incarcérés. J’interroge aussi les raisons de mon intérêt pour ce sujet et la dimension culturelle et sociale du phénomène du tueur en série.

By | 2018-10-04T13:04:15+00:00 septembre 28th, 2018|Arts Plastiques, Littérature|0 Comments